L'emploi intérimaire est reparti à la baisse au deuxième trimestre

  • A
  • A
L'emploi intérimaire est reparti à la baisse au deuxième trimestre
Partagez sur :

Il a reculé de 0,8% après avoir progressé de 1% au premier trimestre de l'année...

Après avoir progressé de 1% au cours des trois premiers mois de l'année, l'intérim, indicateur avancé du marché de l'emploi, s'est de nouveau replié au deuxième trimestre, de -0,8%, d'après la dernière publication de la Dares, service rattaché au ministère du Travail. Cela représente 517.300 postes de moins. Evolution en ordre dispersé La baisse de l'emploi intérimaire ne concerne pas l'ensemble des secteurs d'activité. S'il recule de -1,5% dans l'industrie (- 3.500 postes) et de 2% dans le tertiaire (- 3.700 postes), il progresse de +2,5% dans la construction (+ 2.900 postes). "Entre la fin du deuxième trimestre 2011 et la fin du quatrième trimestre 2012, l'emploi intérimaire avait fortement diminué dans la construction (-8,9%), dans une proportion proche de celle du tertiaire (-10%) mais moindre que dans l'industrie (-21%)", précise la Dares. Missions plus longues Si les effectifs intérimaires reculent, la durée des missions s'allonge, fait remarquer le ministère du Travail. Dans l'industrie, elle progresse de +0,1% à 1,9 semaine. Les missions dans le secteur tertiaire s'établissent désormais autour de 1,2 semaine (+0,9%). Enfin, dans la construction, la durée des contrats d'intérim recule de 0,5% mais il s'agit des missions les plus longues, puisqu'elles se situent en moyenne à 2,5 semaines.