L'emploi intérimaire chute de 17% en novembre

  • A
  • A
L'emploi intérimaire chute de 17% en novembre
Partagez sur :

L'industrie, qui représente quasiment la moitié des effectifs intérimaires, enregistre le repli le plus marqué (-20%).

Nouvelle statistique décevante pour le marché du travail... Au lendemain de la publication des chiffres du chômage pour novembre, qui signale une hausse pour le 19ème mois consécutif, le baromètre Prisme signale une nouvelle érosion de l'emploi intérimaire sur la période... Le repli s'intensifie Après s'être replié de 15% en octobre, cet indicateur avancé du marché de l'emploi a plongé de 17,1% en novembre. Sur les 11 premiers mois de l'année, l'emploi intérimaire enregistre un recul de 12% par rapport à la même période 2011. Les grands secteurs de l'économie touchés L'industrie, qui représente près de la moitié intérimaires, enregistre la plus forte chute des effectifs (-20,5%). Le BTP est également touché (-16%), alors que les transports et le commerce reculent tous deux de 11,5 %. Les services enregistrent un repli 13,8%. Bassin industriel Cette érosion de l'emploi intérimaire se généralise, même si les régions du bassin industriel de l'Est enregistrent une fois encore les plus importants replis (Franche Comté : -29%, Alsace: -24,5%, Champagne-Ardenne : -23,6%). La Haute Normandie est également très impactée (-24,2 %), ajoutent les auteurs du baromètre. Les ouvriers plus touchés que les employés et cadres... Le recul de l'intérim est toujours plus net du côté des ouvriers non qualifiés qui représentent un peu plus de 40% des effectifs (-19,1%). L'érosion est également importante pour les "qualifiés" (-18,6%). Les employés ainsi que les cadres et professions intermédiaires enregistrent des replis moins marqués (respectivement de -12,8% et -12,3%).