L'emploi des cadres devrait stagner sur la période 2012-2016

  • A
  • A
L'emploi des cadres devrait stagner sur la période 2012-2016
Partagez sur :

Pour 2012, l'Apec estime que 176.300 devraient être recruter.

Dans un contexte marqué par une croissance économique morose et des investissements en berne, l'emploi des cadres devrait stagner sur la période 2012-2016, d'après les prévisions de l'Apec. Les niveaux d'embauches resteraient toutefois rester élevés. Pour 2012, l'Association pour l'emploi des cadres vise un recul des embauches de 3% à 176.300, pour rebondir de 2% l'année prochaine à 179.000. Sur 2014-2016, les embauches de cadres tourneraient autour de 177.000 et 178.000. Pour établir ses estimations, l'Apec s'est basée sur de faibles prévisions de croissance sur la période, c'est à dire moins de 1% du PIB chaque année. Des projections bien inférieures à celles du gouvernement... L'Apec estime ainsi que sur la période "confrontées à des perspectives très incertaines et en l'absence de relance, les entreprises feraient preuve de prudence et limiteraient leurs dépenses d'investissement". La croissance française au ralenti, l'accès au premier emploi pour les jeunes serait d'autant plus difficile, ajoute l'Apec alors que les plus âgés seraient confrontés à une aggravation du chômage. Parallèlement à ces prévisions, l'Apec a publié son baromètre semestriel qui fait état d'une baisse des recrutements sur les six premiers mois de l'année: 68% de cadres indiquent que leur entreprise a recruté des cadres au cours des six derniers mois, soit deux points de moins qu'il y a six mois et un point de moins qu'il y a un an.