L'emploi des cadres devrait repartir à partir de 2014

  • A
  • A
L'emploi des cadres devrait repartir à partir de 2014
Partagez sur :

Après une année 2013 difficile, marquée par une baisse de 7% des recrutements...

L'année 2013 restera un mauvais cru pour l'emploi des cadres. Selon les dernières perspectives publiées ce mercredi par l'Apec, le nombre de recrutements devrait s'établir à 167.000 sur l'ensemble de l'année, soit une diminution de 7% par rapport à 2012. "Ce chiffre se situe au bas de la fourchette des prévisions recueillies auprès des entreprises fin 2012, mais reste à un niveau que l'on peut qualifier de bon", estime Jean-Marie Marx, le directeur général de l'association. Pour mémoire, les entreprises tablaient plutôt fin 2012 dans le cadre de l'enquête annuelle de 162.000 et 178.000 embauches de cadres. Mais l'Apec est plus optimisme pour les années à venir : d'après ses projections, la France connaîtrait une "reprise économique modérée". Selon ce scénario, "l'économie française retrouverait un second souffle en 2014, après une séquence récessive au cours du premier semestre 2013, et un PIB en recul de 0,1 % sur l'ensemble de l'année 2013", d'après l'hypothèse de l'Insee. Malgré un "manque de tonicité", cette reprise permettrait de relancer l'emploi des cadres. Niveaux d'avant crise "Les embauches de cadres progresseraient à partir de 2015 à des rythmes annuels compris entre 7% et 10%. Le marché retrouverait en 2016 les niveaux d'avant la crise de 2008, puis le nombre de recrutements dépasserait le seuil des 200.000 en 2017", indique Jean-Marie Marx, le directeur général de l'association. L'Apec publie également ce mercredi son baromètre semestriel "Conjoncture et stratégies professionnelles des cadres" pour le 1er semestre. L'association note un paradoxe : "les cadres restent majoritairement optimistes pour leur propre avenir professionnel alors qu'ils sont plus nombreux qu'il y a un an à juger la situation économique actuelle préoccupante de même que celle de leur entreprise"...