L'Easpagne ne perçoit pas d'embellie pour le PIB au deuxième trimestre

  • A
  • A
L'Easpagne ne perçoit pas d'embellie pour le PIB au deuxième trimestre
Partagez sur :

L'activité s'est contractée de 0,3% au 1er trimestre, faisant retomber l'Espagne en récession...

L'économie espagnole ne devrait pas connaître d'embellie au deuxième trimestre, d'après les projections de son gouvernement. "Nous observons que le deuxième trimestre aura un comportement relativement similaire à celui du premier trimestre", a indiqué Luis de Guindos, le ministre de l'Economie espagnol, au cours d'une conférence de presse ce lundi. Madrid est retombée officiellement en récession, avec l'annonce la semaine dernière d'un PIB espagnol en repli de 0,3% au 1er trimestre, conformément aux anticipations des économistes, et de -0,4% sur un an. Le gouvernement a par ailleurs annoncé des engagements de la part de 17 régions autonomes et de l'administration centrale. "Pour la première fois depuis plusieurs années, il y a un engagement des régions autonomes et de l'administration centrale pour corriger leur déficit public", a déclaré Luis de Guindos, alors que l'Espagne a annoncé en fin de semaine dernière que son déficit pour 2011 était supérieur à ce qui avait été indiqué précédemment, après des ajustements dans les comptes de trois régions...