L'austérité contre-productive pour relancer la croissance, dit l'OIT

  • A
  • A
L'austérité contre-productive pour relancer la croissance, dit l'OIT
Partagez sur :

Les politiques de soutien à l'emploi doivent devenir une priorité...

Des mesures de soutien à la croissance seront nécessaires en Europe mais aussi dans le reste du monde, en plus des politiques d'austérité pour relancer l'emploi, indique l'Organisation internationale du Travail dans un rapport rendu public dimanche soir. "La stratégie politique s'est détournée de la création d'emplois et de l'amélioration des conditions de travail pour se concentrer sur la réduction des déficits budgétaires à tout prix", regrette l'institution qui observe que, même dans les pays qui avaient plutôt bien résisté à la crise, le remède de l'austérité a été appliqué à titre préventif pour calmer les marchés financiers. Ces politiques d'austérité se sont accompagnées dans certains pays d'une dérégulation du marché de l'emploi, comme en Espagne par exemple. Mais, "en période de récession, une réglementation moins contraignante pourrait conduire à davantage de licenciements sans contribuer pour autant à la création d'emplois", souligne l'OIT. "Une approche alternative existe", poursuit le rapport : "les institutions du marché du travail devraient être renforcées afin que les salaires augmentent au même rythme que la productivité, en commençant dans les pays excédentaires", peut-on y lire. L'OIT appelle également les Etats à mettre en oeuvre une hausse coordonnée du salaire minimum et, dans le cas de l'UE, à orienter les Fonds structurels vers l'emploi. Les Etats ont pu constater la contre-productivité des mesures d'austérité, il faut désormais placer l'emploi en tête de l'agenda politique, conclut l'organisation...