L'Asie se reprend malgré les craintes européennes...

  • A
  • A
L'Asie se reprend malgré les craintes européennes...
Partagez sur :

Hier, le principal indice japonais avait chuté de plus de 2% sur fond de crise en Espagne et en Grèce

Les Bourses asiatiques rebondissent ce jeudi matin, malgré la chute de près de 3% de marchés européens hier, et une séance morose à Wall Street (-0,3% pour le DJIA, -0,8% pour le Nasdaq)... A Tokyo, l'indice Nikkei a d'abord oscillé entre le rouge et le vert, et progresse de 0,48% en clôture... Hier, le principal indice japonais avait chuté de plus de 2% sur fond de crise en Espagne et en Grèce. Mais ce matin, de nouvelles rumeurs concernant un plan de relance de la part de la Chine sont venues soutenir la tendance : Hong Kong regagne 1,5%, le Shanghai Composite grimpe de 2,8%, Taiwan prend 0,2% et Séoul monte de 0,5%... De son côté, Sydney progresse de 0,4%, Singapour avance de 0,6% et la Bourse de Bombay (indice BSE Sensex) prend 0,4% en début de séance. Reprise de l'Euro sur le marché des changes Sur le marché des changes, l'Euro se reprend très légèrement ce matin à 1,2895 dollar (+0,2%), sur fond de tensions sociales et politiques en Espagne et en Grèce... Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy doit présenter aujourd'hui son budget d'austérité pour 2013 et ses objectifs de désendettement, alors que des manifestations parfois violentes se sont déroulées mardi et hier à Madrid. Mardi soir, des affrontements avec les forces de l'ordre ont fait plus de 60 blessés. Sur les marchés, les taux d'intérêt à 10 ans sur la dette espagnole sont repartis en nette hausse hier, refranchissant même les 6% et remettant la pression sur Madrid pour demander une aide financière européenne... Vers un plan de relance en Chine ? En Asie ce matin, les investisseurs ont pourtant choisi d'ignorer les tensions européennes pour spéculer sur un possible plan de relance de la Chine pour contrer le ralentissement économique... Aucun élément concret n'est venu soutenir ces espoirs, Pékin ayant ces dernières semaines soufflé le chaud et le froid sur le sujet... Du côté des valeurs, le secteur immobilier se distingue à la hausse : le promoteur China Overseas Land & Investment avance de 1,5% et China Resources Land prend 2,5% à Hong Kong. A Tokyo, le cours du titre Aozora Bank se distingue par une... chute de 8,5% à la suite de l'annonce par un de ses actionnaires, le fonds Cerberus, de son intention de céder une partie de sa participation dans la banque nipponne. Toujours à Tokyo, l'action Sharp perd 3,4% malgré des informations de presse affirmant que le groupe d'électronique grand public aurait obtenu l'accord d'une de ses principales banques, Mizuho Financial Group (+0,8%), à un plan de sauvetage comprenant un prêt bancaire de 2,7 Mds$... Une autre banque, Mitsubishi UFJ Financial Group (+1%), pourrait elle aussi approuver ce plan dans la journée, selon des sources citées par l'agence d'information 'Reuters', tandis que d'autres, comme Resona (-1,5%), hésiteraient encore. En échange de leur soutien, les banques auraient en revanche exigé que le groupe cède ses usines d'assemblage de téléviseurs à l'étranger et qu'il ferme ses activités de panneaux solaires en Europe et aux Etats-Unis, selon des sources citées par 'Reuters'. Hier, l'agence 'Kyodo' affirmait que Sharp serait contraint de supprimer jusqu'à 11.000 postes, soit 20% de ses effectifs, pour redresser sa situation financière et alléger son endettement colossal...