L'Asie partagée avec la Corée du Nord et l'Euro

  • A
  • A
L'Asie partagée avec la Corée du Nord et l'Euro
Partagez sur :

A Tokyo, le Nikkei a rebondi mais Shanghai et Sydney se sont montrées plus hésitantes...

Après le coup de tabac d'hier, les Bourses asiatiques évoluent en ordre dispersé ce matin, tentant de se rassurer sur la transition politique en Corée du Nord, après la mort du dictateur Kim Jong-Il. L'indice Nikkei a fini sur un léger rebond de 0,49% après une chute de 1,26% hier, tandis la Bourse de Séoul a regagné 0,9% après un plongeon de 3,4% hier. De leur côté, Hong Kong et Taiwan regagnent 0,4%. Les autres places de la région s'affichent en légère baisse : Shanghai (indice Shanghai Composite) cède 0,1%, Sydney lâche 0,2%, tandis que Singapour et Bombay (indice BSE Sensex) reculent toutes deux d'environ 0,15%. Hier, les marchés européens sont restés hésitants (+0,01% pour l'EuroStoxx 50) et Wall Street a baissé (-0,8% pour le DJIA), plombé par l'exposition des banques américaines aux dettes européennes. Sur le marché des changes, l'Euro se stabilise ce matin sur la barre de 1,30$, à 1,3010$ (+0,2%), au lendemain de la décision des 17 pays de la zone Euro d'apporter 150 Milliards d'Euros supplémentaires au FMI, afin qu'il soutienne les Etats endettés de la région. L'objectif final est de renflouer le FMI de 200 MdsE, un montant qui pourrait être difficile à atteindre sans l'aide de la Grande-Bretagne (qui refuse pour l'instant tout nouveau coup de pouce) et d'autres pays, notamment émergents. Aujourd'hui, les investisseurs surveilleront l'adjudication d'obligations d'Etat à 3 et 6 mois par l'Espagne, ainsi que la publication de l'indice Ifo sur la confiance des patrons allemands, qui pourrait montrer une dégradation de leurs anticipations... Du côté des valeurs, Honda Motor gagne 1% à Tokyo après avoir annoncé prévoir de doubler la production de son usine britannique de Swindon en 2012. Les autres exportatrices japonaises sont partagées : -0,2% pour Sony, -0,4% pour Toyota et -0,2% pour Canon. L'action Olympus rebondit de 16,4% après des informations publiées par le quotidien 'Nikkei', affirmant que le groupe cherche à lever 1,3 Md$ en actions préférentielles auprès de Sony et Fujifilm. A Sydney, les grandes valeurs minières reculent avec les cours des matières premières : BHP Billiton cède 0,6%, Rio Tinto est stable (+0,03%) et Fortescue Metals perd 1,3%. A Hong Kong, les groupes miniers chinois Zijin Mining Group et Jiangxi Copper cèdent environ 1%.