L'Asie boursière dans le vert avant No�"l

  • A
  • A
L'Asie boursière dans le vert avant No�"l
Partagez sur :

Tous les marchés asiatiques sont en progression ce matin, en clôture de la semaine boursière...

Dans le sillage de Wall Street et de l'Europe, les Bourses asiatiques progressent ce matin. En l'absence de Tokyo, fermé pour un jour férié, la Bourse de Hong Kong avance de 1,1%, Shanghai (indice Shanghai Composite) gagne 0,8%, Taiwan bondit de 2% et Séoul grimpe de 1%. De son côté, Sydney prend 1,2%, tandis que Singapour et Bombay (indice BSE Sensex) grimpent d'environ 0,1%. Hier soir, l'indice Dow Jones a gagné 0,5% à Wall Street, le Nasdaq a pris 0,8% et l'indice EuroStoxx 50 s'est apprécié de 1,3%. La publication d'une batterie de statistiques américaines positives a un peu rassuré les investisseurs, hier, sur la santé de l'économie américaine, avec des chiffres meilleurs que prévu pour l'emploi hebdomadaire (364.000 inscriptions au chômage contre 368.000 une semaine plus tôt) et une amélioration du moral des ménages en décembre, revenu au plus haut depuis 6 mois. Aujourd'hui, les marchés attendent d'autres chiffres-clés des Etats-Unis : dépenses des ménages, commandes de biens durables et ventes de maisons neuves en novembre... En, Asie ce matin, le secteur minier est soutenu par une opération de concentration dans le secteur : l'extracteur de charbon chinois Yanzhou Coal (+6,5% à Hong Kong) a annoncé une offre amicale de 2 Mds$ sur l'australien Gloucester Coal, qui flambe de 21,6% à la Bourse de Sydney. Gloucester était jusqu'ici contrôlé par Noble, un négociant en matières premières basé à Singapour, qui en possédait 64,5% du capital. A la Bourse de Sydney, BHP Billiton progresse de 1,4%, Rio Tinto gagne 1,9%, Fortescue Metals prend 0,6% ; à Hong Kong, le premier producteur chinois de cuivre Jiangxi Copper bondit de 2,5%, et à Shanghai, le promoteur chinois Gemdale Corp grimpe de plus de 3% et Poly Real Estate Group avance de 1,3%. Ces deux derniers titres sont été soutenus par la décision de la ville de Pékin d'abandonner un projet de plafonnement des prix immobiliers dans la capitale chinoise. La province de Guangdong pourrait de son côté mettre un terme à sa politique de limitation des prix, affirme de son côté le journal 'Xinkuai'.