L'Asie au point mort en attendant l'Europe...

  • A
  • A
L'Asie au point mort en attendant l'Europe...
Partagez sur :

L'incertitude est à son comble ce matin sur la capacité de l'Europe à surmonter ses difficultés...

L'Asie connaît une fin de semaine en forme de statu quo ce vendredi, alors que l'incertitude est à son comble ce matin sur la capacité de l'Europe à surmonter ses différends pour lutter contre sa crise de la dette publique. A Tokyo, l'indice Nikkei perd 0,04% à la clôture, tandis que Hong Kong gagne 0,1%, l'indice Shanghai Composite cède 0,3%, la Bourse de Taiwan prend 0,1% et celle de Sydney a terminé en baisse de 0,07%. En légère hausse, Bombay (indice BSE Sensex) gagne 0,2% en début de séance et la Bourse de Séoul parvient à rebondir de 1,8%, tandis que Singapour monte de 0,7%. Wall Street a terminé en ordre dispersé hier soir (+0,3% pour le DJIA, -0,2% pour le Nasdaq) après un communiqué commun de la France et l'Allemagne, soufflant le chaud et le froid sur le calendrier politique. Les deux poids lourds économiques de la zone Euro ont annoncé la tenue d'un second sommet "au plus tard mercredi" prochain, le 26 octobre (en plus de celui déjà prévu ce dimanche à Bruxelles !), tout en s'engageant à apporter une "réponse globale et ambitieuse" à la crise de la dette... Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se retrouveront une nouvelle fois demain soir pour tenter d'aplanir leurs différends, notamment sur les moyens d'augmenter les moyens d'action du fonds de soutien européen, le FESF. L'incertitude reste aussi élevée ce matin sur les marchés des matières premières (+0,09% à 86,55$ pour le baril de pétrole WTI) et celui des changes : l'Euro est stable à 1,3775$, et le Franc suisse a grimpé de plus 1% depuis hier matin, bénéficiant de nouveau d'un mouvement de fuite vers la sécurité de la monnaie helvétique. La cote de Séoul est tirée ce matin par les valeurs technologiques après une note de brokers encourageantes pour LG Display (+7,8%) et Hynix Semiconductor (+10%). Selon le 'Wall Street Journal', des composants de Hynix seraient inclus pour la première fois par Apple dans son nouvel iPhone 4S, essentiellement équipé jusqu'ici par Samsung Electronics, dont le titre gagne tout de même plus de 1% ce matin à Séoul. En ce qui concerne le secteur des matériaux de base, le groupe minier anglo-australien Rio Tinto perd 0,5% à Sydney, tandis que Sumitomo Metal Mining rechute de 1,5% à Tokyo et que le groupe minier chinois Zijin Mining cède 2,4% à Hong Kong. A contre-courant, le producteur de cuivre chinois Jiangxi Metal avance de 1,4% à Hong Kong. Le géant minier australien BHP Billiton se maintient aussi dans le vert (+0,6%) après des commentaires positifs de son patron, affirmant que les carnets de commande sont pleins et que la demande reste forte dans les pays émergents...