L'arrêt total des hauts-fourneaux de Florange (Moselle) a été entériné

  • A
  • A
L'arrêt total des hauts-fourneaux de Florange (Moselle) a été entériné
Partagez sur :

629 salariés sont concernés, dont 206 qui ont déjà quitté l'entreprise...

L'arrêt total des hauts-fourneaux de Florange (Moselle) a été entériné ce jeudi, au terme d'un Comité central d'entreprise (CCE). Dans un communiqué, la direction d'ArcelorMittal indique que la "mise en sommeil" de la phase liquide du site débutera dans les prochaines semaines, et sera finalisée en juin. Le groupe juge en effet cette opération "compatible" avec les engagements pris auprès des autorités françaises. 629 salariés concernés Au total, 629 employés seront affectés par la décision, dont 206 ont déjà quitté l'entreprise, en majorité via des départs à la retraite tandis que 301 ont été affectés à d'autres activités. Pour les 122 autres, qui travaillent toujours dans ce secteur, des solutions doivent être trouvées et des négociations ont été entamées avec les partenaires sociaux. Installations suffisantes Dans son communiqué, ArcelorMittal insiste sur la logique industrielle et économique de son projet pour ArcelorMittal Atlantique et Lorraine, car ce dernier "s'attaque aux surcapacités structurelles de brames d'acier en Europe". Le groupe explique que ses installations actuelles sont suffisantes pour répondre à la demande à moyen terme. "Même si la demande augmentait de 3% par an à partir de 2014, d'ici 2018 elle serait toujours environ de 15% en dessous des niveaux de 2007", peut-on lire dans le communiqué.