L'appel d'offre pour le développement de l'éolien en mer publié ce lundi

  • A
  • A
L'appel d'offre pour le développement de l'éolien en mer publié ce lundi
Partagez sur :

D'une puissance cumulée de 3.000 mégawatts, il devrait permettre selon le gouvernement la création à terme de 10.000 emplois...

C'est ce lundi qu'est publié le premier appel d'offres français pour l'implantation d'éoliennes en mer, pour un investissement total de 10 milliards d'euros. Attendu pour le deuxième trimestre 2011, il avait été plusieurs fois annoncé... Comme promis par le ministre de l'Energie, Eric Besson la semaine dernière, le cahier des charges est donc désormais disponible sur le site de la Commission de régulation de l'Energie "Ce plan, décliné par le Grenelle de la mer, prévoit le développement de 6 000 MW d'installations éoliennes en mer et d'énergies marines en France à l'horizon 2020", peut-on lire sur le site de la CRE. L'appel d'offres d'une puissance cumulée de 3.000 mégawatts (MW) devrait permettre selon le gouvernement la création à terme de 10.000 emplois. Il correspond à la moitié de l'objectif français d'installer 6.000 MW offshore d'ici 2020, soit l'équivalent de près de quatre fois la puissance d'un réacteur de type EPR. Cinq lots ont été définis, à Fécamp, au Tréport, à Courseulles-sur-Mer, à Saint-Nazaire et à Saint-Brieuc. La date limite de dépôts des offres a été fixée au 11 janvier 2012. La France s'est fixé l'objectif de porter à 23% la part des énergies renouvelables dans sa consommation finale d'énergie à l'horizon 2020. Elle ne possède aucun parc éolien en mer, contrairement au Royaume-Uni ou au Danemark.