L'ancienne société Spanghero va demander son placement en redressement judiciaire

  • A
  • A
L'ancienne société Spanghero va demander son placement en redressement judiciaire
Partagez sur :

L'entreprise Spanghero, rebaptisée La Lauragaise avait été touchée par le scandale de la viande de cheval en 2013.

Un peu moins d'un an après avoir repris l'entreprise Spanghero, devenue La Lauragaise, Laurent Spanghero a annoncé mardi qu'il s'apprêtait à faire une demande de placement en redressement judiciaire devant le tribunal de Carcassonne avec "continuation de l'activité". Cette procédure doit permettre aux éventuels repreneurs de "faire valoir leur offre de reprise" et "sauver l'entreprise et ses 100 emplois", a-t-il indiqué à Reuters; Manque d'activité "L'activité n'est pas encore au rendez-vous et le crédit-bail est trop élevé par rapport au chiffre d'affaires que nous réalisons aujourd'hui. Mais je ne parviens pas à convaincre les crédit-bailleurs, la Banque publique d'investissement et les autres banques de revoir son montant", a déploré Laurent Spanghero. Ce dernier dit avoir trouvé un repreneur "sérieux", qui est cependant lui aussi, refroidi par le montant du crédit bail. "Si les banques nous suivaient, (il) serait intéressé ", assure-t-il. Scandale Pour mémoire, éclaboussé par le scandale de la viande de cheval, Spanghero avait été placé en redressement judiciaire, en avril 2013. La société était soupçonnée d'avoir écoulé 750 tonnes de viande équine après la découverte de cheval dans des plats cuisinés étiquetés "boeuf" dans plusieurs pays d'Europe. Le groupe employait alors près de 300 salariés.