L'Allemagne reste une référence, pour S&P

  • A
  • A
L'Allemagne reste une référence, pour S&P
Partagez sur :

L'économie allemande est "moderne", "compétitive", et "extrêmement diversifiée", estime l'agence...

Contrairement à son homologue Moody's, Standard & Poor's n'est pas vraiment inquiète pour l'Allemagne : l'agence a, hier soir, confirmé la signature "AAA" du pays ainsi que la perspective "stable" qui lui est assortie. Capacité à gérer les crises L'économie allemande est "moderne", "compétitive", "extrêmement diversifiée" et affiche une position créditrice externe "solide", indique le bureau d'études, qui ajoute qu'elle a démontré sa capacité à gérer les périodes de crise et fait montre d'une tradition de prudence budgétaire et de discipline quant aux dépenses. Pas vraiment de quoi s'alarmer pour nos voisins donc, selon S&P. Parmi les faiblesses du pays, la consommation intérieure, dont la reprise ne devrait être que modeste ces prochaines années, et... les autres pays ! En effet, la crise de la zone euro pèse sur les partenaires traditionnels de l'Allemagne gêne la croissance, qui devrait ressortir à environ 1% cette année et la suivante, selon les calculs de l'agence de notation. Plus optimiste que Moody's Qu'est-ce qui pourrait amener S&P à réduire la notation souveraine allemande à l'avenir ? Par exemple, si la dette publique dépassait le cap de 100% du PIB, contre 80% actuellement, ou si les engagements en cours explosaient. L'agence précise cependant qu'elle ne s'attend pas à ce que ces scénarios se matérialisent à un horizon de 2 ans. Moody's avait, le 23 juillet, abaissé de "stable" à "négative" la perspective de la notation souveraine "Aaa" de l'Allemagne (le "Aaa" chez Moody's est équivalent au "AAA" chez S&P et Fitch)...