L'Allemagne en passe d'instaurer le salaire minimum

  • A
  • A
L'Allemagne en passe d'instaurer le salaire minimum
Partagez sur :

Après plusieurs semaines de négociations, les députés allemands devraient adopter la loi qui prévoit l'instauration du SMIC.

Les députés allemands devraient adopter ce jeudi la loi qui prévoit l'instauration d'un salaire minimum, après plusieurs semaines de négociation entre les conservateurs de la chancelière Angela Merkel et ses partenaires sociaux-démocrates au sein de la grande coalition au pouvoir depuis décembre. Il devrait bénéficier à 3,7 millions de personnes. Dérogations Le tarif horaire du SMIC allemand se situera à 8,50 euro - contre 9,53 euros en France - mais de nombreuses dérogations seront possibles. Certains secteurs d'activités pourront par exemple retarder sa mise en oeuvre pendant deux ans et plusieurs catégories de salariés - dont les moins de 18 ans, les chômeurs longue durée ou les stagiaires - pourront être payés moins sous certaines conditions. Des dispositions qui ont suscité la colère des syndicats. "Le salaire minimum (...) ne doit pas être réduit en miettes, par des dérogations accordées à ceux qui crient plus fort", déplore la Confédération allemande des syndicats (DGB) dans un communiqué. A l'inverse, l'instauration d'un salaire minimum a été vivement critiquée par le patronat qui craint une hausse de ses co�"ts de production. Politique de bas salaires "Il était temps", a cependant confié auprès de l'agence Reuters, Carsten Brzeski, chef économiste à la banque ING en soulignant l'écart croissant entre riches et pauvres dans le pays. Au niveau de la zone euro, les réformes dites 'Hartz' (2003-2005) ont en effet donné naissance aux "mini-jobs", ces emplois à très courte durée et à faible rémunération. Récemment, la Commission européenne a ouvert une enquête sur les excédents commerciaux excessifs du pays, au détriment de la faiblesse de la demande intérieure. Bruxelles mettrait notamment en cause... les salaires trop bas.