L'Allemagne adopte la réforme du FESF

  • A
  • A
L'Allemagne adopte la réforme du FESF
Partagez sur :

Berlin participera désormais à hauteur de 211 milliards d'euros contre 123 milliards auparavant...

Le marché parisien est en légère hausse en début d'après-midi alors que le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, a donné son feu vert au renforcement du Fonds Européen de Stabilisation Financière (FESF) à la mi-journée, par 523 voix pour et 85 contre. Le projet prévoit que la participation de l'Allemagne au Fonds passe de 123 à 211 milliards d'euros. La nouvelle était très attendue des marchés, même si le soutien apporté avant le vote par l'opposition parlementaire en garantissait l'issue. L'Allemagne est ainsi le dixième pays a ratifié ce plan, qui doit être adopté par les 17 membres de la zone euro. Le vote ne dissipe toutefois pas les divergences qui opposent les responsables européens sur les moyens de régler efficacement la crise de la dette en zone euro. Par ailleurs, les craintes des investisseurs sont toujours vivaces : pour beaucoup la force de frappe du FESF, doté de 440 milliards d'euros demeure insuffisante. Ces derniers jours, de nombreuses rumeurs ont couru sur un possible élargissement du fonds, entraînant des mouvements de yo-yo sur les marchés européens...