L'alimentation "bio" représente 2,6% de la consommation française

  • A
  • A
L'alimentation "bio" représente 2,6% de la consommation française
Partagez sur :

Le marché a quadruplé en dix ans, pour atteindre 4 milliards d'euros en 2011...

Le marché de la "bio" se porte bien en France... Les données publiées ce mardi par l'Agence Bio indiquent que le marché a quadruplé en 10 ans, pour atteindre 4 milliards d'euros l'an dernier, soit 2,6% de la consommation alimentaire. "En période de crise les gens se retournent vers de la sécurité, et 'la bio' représente cette sécurité", a déclaré François Thierry, le président de l'Agence Bio, au cours d'une conférence de presse. La majorité des adeptes des produits "bio" choisissent les grandes et moyennes surfaces, qui représentent 65% des ventes. La région parisienne est la plus concernée, puisque près de la moitié des habitants disent manger "bio". Le frein à un plus gros essor reste le prix des aliments, mais l'Agence Bio refuse de se prononcer sur ce point, à cause notamment de la forte variation selon les produits : "Nous prêtons une grande attention aux prix mais nous refusons de donner un chiffre magique car nous ne croyons pas en la valeur d'une moyenne dans ce domaine", a dit Elisabeth Mercier, directrice de ce groupement d'intérêts, citée par Reuters. Le nombre d'exploitations agricoles bio est passé en dix ans de 10.300 environ à 23.100 en 2011. L'agriculture biologique représente aujourd'hui 4,6% des surfaces agricoles en France. L'objectif fixé par le Grenelle de l'environnement était d'atteindre 6% des surfaces en 2012.