L'addition de la campagne présidentielle plus salée pour les candidats en 2012 ?

  • A
  • A
L'addition de la campagne présidentielle plus salée pour les candidats en 2012 ?
Partagez sur :

Claude Guéant, ministre de l'Intérieur a présenté un projet de loi qui prévoit la diminution de l'aide publique au financement des partis...

Les candidats à l'élection présidentielle et leurs partis politiques devront certainement mettre la main au portefeuille pour financer leur campagne... Dans le cadre du plan de retour à l'équilibre des finances publiques, le Premier ministre François Fillon a annoncé début novembre, une mesure qui prévoit la diminution de l'aide publique au financement des partis. Claude Guéant, ministre de l'Intérieur a présenté ce mercredi un projet de loi allant en ce sens, lors du Conseil des ministres. Le projet de loi prévoit que "le plafond de remboursement des candidats à l'élection présidentielle soit obtenue en abaissant de 5% le taux appliqué au plafond des dépenses électorales autorisées pour les candidats" . Ainsi, pour les candidats ayant obtenu 5% ou moins des suffrages exprimés, le taux de remboursement passerait de 5% à 4,75% et il serait abaissé de 50 à 47,5% pour ceux ayant obtenu plus de 5% des voix. Un barème que le gouvernement souhaite geler jusqu'au retour à l'équilibre des finances publiques. "Le montant du remboursement forfaitaire des dépenses de campagne des candidats à l'élection présidentielle de 2012 connaîtra ainsi une diminution effective de 8% par rapport à celui qui aurait été en vigueur en 2012 en l'absence de réforme", conclut le ministre.