L'activité "voyages" de la SNCF en repli au premier trimestre

  • A
  • A
L'activité "voyages" de la SNCF en repli au premier trimestre
Partagez sur :

Elle recule de 0,7% à 1,7 milliard d'euros dont 2% sur le segment TGV.

Si le chiffre d'affaires de la SNCF a progressé de +0,9% à 8,2 milliards d'euros - périmètre et change constants - au cours du premier trimestre par rapport à la même période 2012, son activité "Voyages" affiche un repli de 0,7% à 1,7 milliard d'euros dont 2% sur le segment TGV. La croissance du groupe a finalement été portée par la branche "SNCF Infra" qui gère la maintenance du réseau ferroviaire (+4,3%) et dans une moindre mesure par "SNCF Proximités", en charge du transport régional de voyageurs (+0,8%). Contexte de crise Le recul de l'activité TGV observé s'explique notamment par le comportement des entreprises, qui, à la recherche d'économies, restreignent les déplacements de leurs cadres. La conjoncture dégradée pèse également.  Enfin, l'effet "calendrier" a également joué sur les mois de janvier et février, les vacances d'hiver ayant débuté tardivement en région parisienne. Dans ce contexte, le groupe assure "mettre en oeuvre des moyens d'adaptation pour faire face à la dégradation prévue de l'activité". Cela passera par "des mesures pour dynamiser les recettes et réduire les charges et les investissements".