L'activité manufacturière française à son plus bas niveau depuis 3 ans en mai

  • A
  • A
L'activité manufacturière française à son plus bas niveau depuis 3 ans en mai
Partagez sur :

L'indice PMI du secteur est ressorti à 44.7 contre 46.9 un mois plus tôt...

L'activité manufacturière française se contracte de nouveau en mai, et de manière plus intense, montre la dernière enquête menée par l'Institut Markit Economics. L'indice PMI du secteur se replie de 46.9 en avril à 44.7 en mai, soit son plus bas niveau jamais atteint depuis 3 ans. Ce repli s'explique essentiellement par des commandes moins fréquentes, essentiellement sur le marché intérieur. "Les fabricants signalent une onzième baisse mensuelle consécutive de leurs ventes, le taux de contraction affichant en outre son plus haut niveau depuis avril 2009", souligne l'étude. Conséquence de cette moindre activité : les entreprises sont contraintes de réduire leurs effectifs. Le taux de suppression de postes affiche son plus haut niveau depuis septembre 2009... En revanche, l'inflation ralentit, permettant aux entreprises d'accorder des remises de prix et d'accroître leur compétitivité, explique Markit. "Le faible niveau de confiance des entreprises semble (...) fortement peser sur la performance actuelle du secteur, l'incertitude économique croissante incitant les fabricants à différer leurs dépenses et leurs projets d'investissements", conclut Jack Kennedy, économiste chez Markit.