L'activité globale de l'Eurozone se contracte encore en novembre

  • A
  • A
L'activité globale de l'Eurozone se contracte encore en novembre
Partagez sur :

Pour le troisième mois consécutif...

Comme en France, l'activité globale de l'Eurozone se contracte en novembre pour le troisième mois consécutif, à un rythme toutefois plus modéré, l'indice flash composite s'établissant à 47.2 après 46.5 en octobre. "Malgré l'amélioration de l'indice PMI Flash pour l'Eurozone, indiquant un repli du taux de contraction en novembre, il semblerait que le pire reste à venir", note Chris Williamson, économiste chez Markit. Dans les services, l'activité se contracte de façon moins importante que le mois précédent, l'indice PMI flash du secteur ressortant à 47.8 contre 46.4 en octobre. Il s'agit du troisième mois de baisse consécutif. En revanche, la contraction s'accélère dans l'Industrie manufacturière avec un indice PMI flash à 46.4 après 47.1 en octobre, soit son plus faible niveau depuis juillet 2009. L'activité globale enregistre une croissance quasi-nulle en Allemagne, alors qu'elle se replie une nouvelle fois en France, avec un taux de contraction toutefois moins important pour le 2ème mois consécutif. "Conformément aux craintes du début d'année, le malaise de la périphérie s'est propagé au coeur de l'Eurozone", poursuit l'économiste. Du côté du marché du travail, les entreprises de la zone euro ne créent pas d'emplois pour la première fois depuis avril 2010, conséquence de leurs incertitudes concernant l'évolution de la demande et de la conjoncture économique. La confiance des prestataires de services est en effet à son plus bas niveau depuis mars 2009. D'après les données de l'enquête, l'institut Markit Economics estime que le taux de contraction du PIB de l'Eurozone sera comme prévu, de 0,6% au quatrième trimestre.