Kodak dépose le bilan

  • A
  • A
Kodak dépose le bilan
Partagez sur :

Kodak a demandé la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites devant un tribunal de New York...

Plus de clic-clac pour Kodak... Le pionnier de la pellicule photographique a déposé son bilan jeudi et annoncé avoir obtenu une ligne de crédit de 950 millions de dollars sur 18 mois de la banque Citigroup. Le groupe américain, qui n'a plus enregistré de bénéfice depuis 2007, avait prévenu en novembre d'une éventuelle panne de trésorerie dans l'année dans l'hypothèse d'un échec des tentatives de cessions de ses brevets. Le PDG actuel, Antonio Perez, a estimé dans un communiqué que cette inscriptions en faillite aux Etats-Unis était une étape "nécessaire" et constituait la bonne chose à faire pour l'avenir de la firme. Concrètement, Kodak et ses filiales américaines demandent à bénéficier de la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites devant un tribunal de New York. Les filiales étrangères ne sont pas concernées. Kodak est conseillé par la banque d'affaires Lazard dans la recherche d'un acquéreur pour ses 1.100 brevets numériques. La société est également aidée par la firme spécialisée en restructuration FTI Consulting, dont le vice-président Dominic DiNapoli a été nommé directeur de la restructuration de Kodak.