Kering : Gucci obtient une condamnation de Guess? en Chine

  • A
  • A
Kering : Gucci obtient une condamnation de Guess? en Chine
Partagez sur :

La marque lui reprochait notamment d'utiliser un logo utilisant la lettre "G" qui constituait une "imitation étudiée" de celui de Gucci...

Sanction pour Guess en Chine... Un tribunal chinois a estimé que la marque et des parties liées s'étaient rendus coupables de contrefaçon et de concurrence déloyale envers Gucci, qui rapporte ce jugement dans un communiqué diffusé ce matin. La Cour intermédiaire de Nanjing a "rendu un message fort contre ces organisations qui violent les lois chinoises sur la propriété intellectuelle", écrit la filiale de Kering. En juin 2012, Gucci rappelle avoir déjà remporté son procès pour contrefaçon contre Guess aux Etats-Unis. D'autres procédures sont en cours en France et en Italie (où Gucci a fait appel d'une décision défavorable rendue par une cour milanaise en juin dernier). En Chine, aucune mention de dommages n'a été faite dans le communiqué de Gucci. Problème de logo Aux Etats-Unis, Gucci avait remporté son procès en mai 2012 contre Guess. La marque californienne avait été condamnée à payer 4,6 millions de dollars de dommages et intérêts. Guess avait à l'époque regretté qu'un accord amiable n'ait pas été trouvé, en rappelant que le procès portait sur un élément que la marque utilise depuis des années (depuis le début des années 1980) et qu'aucune plainte n'avait été formulée jusqu'en 2009. Elle précisait que les pièces produites au procès montrent que l'élément mis en cause avait finalement été plus utilisé par Guess que par Gucci. La filiale de Kering (alors PPR) n'avait obtenu que 4,6 millions de dollars sur 100 millions de dollars réclamés. Gucci reprochait notamment à Guess d'utiliser un logo utilisant la lettre "G" qui constituait une "imitation étudiée" de celui de Gucci.