JP Morgan sous le coup d'enquêtes civiles et criminelles suite à l'affaire des 'subprimes'

  • A
  • A
JP Morgan sous le coup d'enquêtes civiles et criminelles suite à l'affaire des 'subprimes'
Partagez sur :

La banque aurait enfreint les lois fédérales par la vente de produits "subprimes" entre 2005 et 2007.

Le titre JP Morgan recule de 1,5% à 54,47 dollars en cette fin d'après-midi à Wall Street, pénalisé par des démêlés judiciaires... Le géant bancaire américain a révélé mercredi qu'il faisait face à des investigations civiles et criminelles concernant la vente de produits mortgage titrisés aux investisseurs, juste avant la récente crise financière. Violation des lois fédérales La division civile du bureau du procureur pour le district Est de Californie, relève, selon ses conclusions préliminaires, que la banque aurait enfreint les lois fédérales par la vente de produits "subprimes" entre 2005 et 2007. L'enquête criminelle menée en parallèle en serait à un stade moins avancé, si l'on en croit le 'New York Times'. Le 'NY Times' indique également que les autorités fédérales de Philadelphie examineraient les pratiques de JP Morgan, tentant d'évaluer si la banque a trompé les investisseurs en les poussant à acquérir des produits mortgage à risque qui ont ensuite "implosé" durant la crise.