Jouyet dénonce la "bêtise" de la droite anglaise

  • A
  • A
Jouyet dénonce la "bêtise" de la droite anglaise
Partagez sur :

Le président de l'Autorité des marchés financiers tape sur la décision de la Grande-Bretagne de s'opposer au nouveau traité européen

Le président de l'Autorité des marchés financiers a dénoncé fermement ce lundi la décision de la Grande-Bretagne de ne pas s'associoer au nouveau traité européen dont les bases ont été posées en fin de semaine dernière à Bruxelles. "Je crois que la droite anglaise a montré qu'elle était la plus bête du monde, et asservie, non pas à des intérêts nationaux mais asservie à de purs intérêts financiers", a déclaré Jean-Pierre Jouyet au micro de France Inter. "Blair et Brown n'auraient pas fait cette erreur de négociation", a-t-il jugé, avant de répéter qu'il trouvait cette décision "très regrettable, parce que nous avons besoin en Europe de nos amis britanniques". Moody's Investors Service aannoncé lundi qu'elle réexaminerait les notes des pays del'Union européenne au premier trimestre 2012, le sommet de lasemaine passée n'ayant pas produit à son sens de résultatdécisif et laissant la zone euro exposée à de nouveaux chocs.