Journées de mobilisation en vue cette semaine

  • A
  • A
Journées de mobilisation en vue cette semaine
Partagez sur :

Ce mardi 9 octobre sera la journée européenne d'action pour le développement de l'industrie et de l'emploi.

Plusieurs mobilisations sociales sont prévues cette semaine, dans un contexte économique de plus en plus tendu et alors que le nombre de chômeurs a dépassé en août la barre des 3 millions... La CGT a lancé un appel à manifester demain mardi, mais sans faire l'unanimité du côté des autres organisations syndicales. Une journée pour la défense des retraités est aussi à l'agenda, jeudi 11 octobre. Journée européenne A l'occasion de la journée européenne d'action pour le développement de l'industrie et de l'emploi ce mardi 9 octobre, la CGT a lancé un appel à manifester dans quelques villes de France (Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse), et à faire grève dans tout le pays. L'occasion aussi de protester contre le traité européen de stabilité budgétaire, alors que les députés se prononceront le même jour sur le texte. Selon l'organisation syndicale, le texte conduira à "300.000 chômeurs de plus en France en 2013". Enfin, la journée de mobilisation est également un moyen de "peser la négociation interprofessionnelle sur la sécurisation de l'emploi". Les discussions entre partenaires sociaux et patronat à ce sujet, ont débuté la semaine dernière, le gouvernement ayant demandé qu'un compromis soit trouvé avant la fin de l'année. "Le Medef veut plus de flexibilité, nous voulons la Sécurité sociale professionnelle", souligne la CGT dans son communiqué. Plusieurs syndicats avaient critiqué le choix du 9 octobre Annoncé à la fin de l'été par la CGT, le choix de la date n'avait pas fait l'unanimité du côté des organisations syndicales. Le représentant de la CFDT, François Chérèque, avait alors déploré l'appel à la mobilisation de la CGT, le même jour que celui décidé au niveau européen. "En appelant séparément à une journée d'action le 9 octobre à des fins politiciennes nationales et internes, la CGT détourne et affaiblit le sens que la Fédération européenne de l'industrie a voulu y donner", expliquait-t-il dans un communiqué co-signé par plusieurs syndicats de l'industrie. Le 11 octobre, mobilisation des retraités à l'appel de l'intersyndicale Une seconde journée de mobilisation est prévue le jeudi 11 octobre, cette fois à l'initiative des organisations syndicales de retraités (CGT, CFDT, FSU, UNSA,Fédération générale des retraités de la Fonction publique). Ces derniers réclament des mesures d'amélioration de leur pouvoir d'achat. Ils appellent notamment à "un droit à prestation universelle à l'autonomie, prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la sécurité sociale", mais aussi à un accès aux soins pour tous, "sérieusement mis à mal par la hausse des dépenses de santé directes". Ils regrettent par ailleurs d'être "stigmatisés", en particulier par le dernier rapport de la Cour des comptes. Il recommandait de raboter les niches fiscales dont bénéficient les pensionnés pour participer à l'effort de désendettement du pays.