Jérôme Kerviel condamné à trois ans de prison ferme en appel

  • A
  • A
Jérôme Kerviel condamné à trois ans de prison ferme en appel
Partagez sur :

Les juges ont par ailleurs confirmé que l'ex-trader devra rembourser l'intégralité du préjudice de 4,9 milliards d'euros à la Société générale...

Jérôme Kerviel est bien coupable aux yeux de la justice... La Cour d'appel de Paris l'a condamné ce mercredi à trois ans de prison ferme. En première instance, l'ex-trader de la Société générale avait été condamné à cinq ans de prison dont trois ferme, pour une perte historique de... 4,9 milliards d'euros en 2008. Les juges ont par ailleurs confirmé que Jérôme Kerviel devra rembourser l'intégralité du préjudice. "Abus de confiance" Jérôme Kerviel a été reconnu coupable "d'abus de confiance, faux et usage de faux, introduction frauduleuse de données dans un système informatique". Il était poursuivi pour avoir pris, à l'insu de sa hiérarchie, des positions spéculatives très risquées, sur des contrats à terme relatifs à des indices boursiers européens, pour 30 milliards d'euros en 2007, puis 50 milliards en 2008, en les masquant par d'autres ordres fictifs censés couvrir le risque. La banque l'aurait laissé perdre En appel, la défense de Jérôme Kerviel a choisi de plaider la relaxe. Sa thèse s'appuie sur le fait la banque l'aurait laissé perdre, couvrant ses pertes au sein d'un "desk occulte", dans l'idée de lui imputer les pertes qu'elle prévoyait sur les "subprimes", produits financiers liés aux crédits immobiliers américains à risque...