Jérôme Cahuzac voudrait retrouver son siège de député

  • A
  • A
Jérôme Cahuzac voudrait retrouver son siège de député
Partagez sur :

D'après le président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone

Jérôme Cahuzac, qui a reconnu détenir un compte à l'étranger cette semaine, va-t-il retrouver son siège de député ? En tout cas il le souhaiterait, a indiqué ce vendredi le président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, après s'être entretenu longement au téléphone avec le principal intéressé. "J'essaie de lui faire comprendre qu'il ne peut pas le faire", a-t-il déclaré sur 'France Info' ajoutant :  "ce n'est pas la justice qui l'en empêche puisqu'il n'a pas été condamné (...) je pense que ce ne serait pas une bonne chose ni pour lui ni pour le pays de manière générale". Pas d'interdiction En principe, Jérôme Cahuzac, qui a démissionné de ses fonctions de ministre du Budget le 19 mars dernier suite à l'ouverture d'une information judiciaire contre X, notamment pour blanchiment de fraude fiscale, peut retrouver son siège de député de la 3e circonscription de Lot-et-Garonne. La loi l'autorise en effet à reprendre son siège dans un délai d'un mois à compter de sa démission. Question de respect Mercredi, le secrétaire général du PS, Harlem Désir a exclu Jérôme Cahuzac du parti, lui demandant "de tirer toutes les conclusions de ses agissements en renonçant à ses mandats électifs". "J'espère que dans la période qu'il est en train de vivre il aura la force de se défendre et la force de reconnaître qu'il y a des symboles qui ne sont pas acceptables", a ajouté de son côté Claude Bartelone. A maintes reprises, dans les médias et à l'Assemblée nationale, l'ex-ministre du Budget a nié détenir un compte à l'étranger, alors même que Bercy a engagé une campagne de lutte contre la fraude fiscale...