Jérôme Cahuzac passera 2013 à Bercy, affirme Pierre Moscovici

  • A
  • A
Jérôme Cahuzac passera 2013 à Bercy, affirme Pierre Moscovici
Partagez sur :

Alors qu'une enquête a été ouverte pour déterminer si le ministre du Budget a ou non détenu un compte en Suisse afin de dissimuler des revenus...

Pas de menace pour le mandat de ministre de Jérôme Cahuzac, aux yeux de Pierre Moscovici. Le ministre de l'Economie s'est exprimé ce matin, alors qu'une enquête a été ouverte pour déterminer si son homologue du Budget a ou non détenu un compte en Suisse afin de dissimuler des revenus, comme l'affirme Mediapart. Le site d'information s'appuie notamment sur un enregistrement audio pour affirmer que Jérôme Cahuzac a fermé ce compte chez UBS en 2010 pour transférer ses actifs à Singapour. Mais pas de quoi donc troubler son supérieur Pierre Moscovici, qui a affirmé ce matin sur Europe 1 travailler dans les meilleures conditions" avec Jérôme Cahuzac. Aux yeux du ministre de l'Economie, l'enquête "est un élément qui lui permettra de démontrer son innocence". "Je dirai aux agents du ministère des Finances que nous avons fait 2012 ensemble et que nous ferons 2013 ensemble", a-t-il ajouté. "Complète innocence" Après l'annonce de l'ouverture de cette enquête préliminaire mardi, Jérôme Cahuzac s'est félicité de la décision du parquet. "Cette démarche permettra, comme il l'a toujours affirmé, de démontrer sa complète innocence des accusations absurdes dont il fait l'objet", selon un communiqué du ministère du Budget. Pour rappel, l'ouverture de cette enquête ne signifie pas que Jérôme Cahuzac est poursuivi. L'objectif est seulement de déterminer si les éléments portés à la connaissance de la justice sont suffisants pour ouvrir une information judiciaire ou provoquer un procès directement. Des témoins peuvent être entendus, et des gardes à vue ou perquisitions peuvent être demandées, ainsi qu'une expertise de l'enregistrement sur lequel s'appuie Mediapart.