Jérôme Cahuzac justifie la hausse de la taxe sur les bières

  • A
  • A
Jérôme Cahuzac justifie la hausse de la taxe sur les bières
Partagez sur :

Prévue par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale...

Il y a un "risque" que la hausse de la taxe sur les bières, prévue par le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2013 (PLFSS) pousse les consommateurs à consommer à l'étranger, a reconnu ce matin le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, au micro de RTL. Taxes parmi les plus faibles d'Europe Il a toutefois rappeler que les droits dits "d'accise" en France sont parmi les plus faibles de l'Union Européenne, "trois centimes par hectolitre et par degré". Avec la disposition prévue dans le PLFSS, "nous passons à huit (centimes), ce qui laisse la France parmi les pays (ayant) les plus faibles (taux d'imposition) si le Parlement vote la disposition que je lui proposerai", a précisé le ministre. Concrètement, pour le consommateur, le gouvernement estime que la mesure engendrera une hausse de l'ordre de cinq centimes sur un demi de bière. Une hausse des taxes qui rapportera près de 500ME Jérôme Cahuzac a également fait valoir l'argument de "santé publique". "On a constaté une alcoolisation excessive, notamment de la jeunesse, plutôt avec la bière qu'avec le vin", a-t-il expliqué. La mesure doit avant tout permettre de réduire le déficit de la Sécurité sociale, puisque son rendement est estimé à 480 millions d'euros en année pleine...