Jérôme Cahuzac estime qu'il est "trop tôt" pour décider de son retour à l'Assemblée

  • A
  • A
Jérôme Cahuzac estime qu'il est "trop tôt" pour décider de son retour à l'Assemblée
Partagez sur :

L'ancien ministre du Budget a accordé son premier entretien depuis ses aveux la semaine dernière...

"C'est trop tôt, je n'ai pas encore pris ma décision"... Jérôme cahuzac envisage bien de retrouver son siège de député, comme l'indiquait hier sur RTL son suppléant Jean-Claude Gouget. L'ancien ministre du Budget a accordé à 'La Dépêche du Midi" son premier entretien depuis qu'il a admis la semaine dernière posséder un compte non déclaré à l'étranger. Depuis, Jérôme Cahuzac précise "déménager tous les deux jours pour fuir la pression". Il a ainsi séjourné chez plusieurs membres de sa famille : deux jours en Normandie, deux jours en Bretagne, et cette semaine à Gujan-Mestras, sur les bords du bassin d'Arcachon. "Je n'imagine rien. Je possède quand même quelques amis fidèles", répond-il, interrogé sur ses projets d'avenir. "Inconcevable" Réélu député de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne en juin 2012, Jérôme Cahuzac a jusqu'au 19 avril pour décider de retrouver son siège de député, comme la loi l'y autorise. Mais exclu du Parti socialiste en début de semaine, l'ex-ministre du Budget ne reçoit pas d'encouragements au sein de la majorité. François Hollande a jugé hier "inconcevable" une telle démarche. "Comment venir au parlement, là où un mensonge a été prononcé ?", s'est interrogé le chef de l'Etat. Le nouveau ministre du Budget, Bernard Cazenuve a estimé ce jeudi au micro de France Info que "Jérôme Cahuzac a la possibilité en droit de revenir, le fait qu'il revienne ou pas dépendra de sa décision et de sa seule décision (...). C'est un dialogue qu'il doit engager avec lui-même, avec sa conscience, et qui renvoie à ce qu'il y a en lui de plus profond, de plus essentiel, je l'invite à poursuivre ce dialogue et à apporter la bonne réponse", a-t-il ajouté.