Jeaux Olympiques : Londres a couvert ses frais

  • A
  • A
Jeaux Olympiques : Londres a couvert ses frais
Partagez sur :

La capitale britannique aurait même enregistré des bénéfices.

Londres est rentré dans ses frais et a même enregistré un bénéfice suite aux Jeux Olympiques d'été organisés l'an dernier. Selon les calculs du gouvernement cités par Reuters, les retombées économiques liées à l'événement ont dépassé les 10,4 milliards d'euros - 9 milliards de livres - d'argent public investis pour organiser ce rendez-vous majeur. Certains économistes appellent cependant à la prudence, estimant qu'il est difficile de connaître l'impact réel d'un tel événement sportif... 11,5 milliards d'euros de retombées Au total,  ces retombées s'élèveraient à 9,9 milliards de livres - soit 11,5 milliards d'euros - dont 5,9 milliards de livres de ventes de conférences liées aux Jeux, 2,5 milliards d'investissements intérieurs et 1,5 milliard de livres de contrats conclus pour les JO à venir et pour les coupes du monde qui seront organisées au Brésil et en Russie. Le pays n'a toutefois pas atteint son objectif de 13 milliards de livres (15 milliards d'euros) de retombées économiques. Une facture qui a dérapé Si Londres est parvenue à entrer dans ses frais, il faut toutefois rappelé que la facture finale a quasiment doublé par rapport aux prévisions initiales. Choisie en 2005 par le comité international olympique (CIO), avant la crise de la dette en Europe, la capitale britannique avait estimé le co�"t de l'organisation à environ 6 milliards d'euros...