Jean-Marie Le Guen défend le départ à la retraite à 62 ans dès 2015

  • A
  • A
Jean-Marie Le Guen défend le départ à la retraite à 62 ans dès 2015
Partagez sur :

Pour le député socialiste, la réforme Fillon ne va pas assez loin...

La retraite à 62 ans, dès 2015... C'est ce que préconise le député socialiste Jean-Marie Le Guen, dans une interview accordée ce lundi au 'Figaro'. Un gros coup d'accélérateur donc, alors que la réforme mise en place sous le mandat de Nicolas Sarkozy prévoit un relèvement progressif, de quatre mois par an. Mais pour Jean-Marie Le Guen, les récentes mesures "sont défaillantes, puisqu'elles n'assurent le financement ni à court terme ni à moyen terme de nos retraites". "L'urgence, ce sont les besoins de financement à court terme, de 2013 à 2015, pour assurer le financement des retraites en 2020"", estime l'élu parisien, qui cite notamment l'allongement de la durée des cotisations, l'augmentation des cotisations (pour les salariés ou les entreprises), qui le laissent "relativement dubitatif". "Esprit de compagnonnage" Jean-Marie Le Guen se positionne donc "pour le passage à 62 ans de l'âge de départ à la retraite dès 2015. Cette mesure pourrait dégager plusieurs milliards d'euros. Son caractère un peu injuste socialement pourrait être amendé si l'on prolonge le dispositif des carrières longues mis en place par François Hollande en juillet 2012", explique-t-il au 'Figaro'. Il demande un système progressif : "le ralentissement de l'activité professionnelle pourrait commencer à 62 ans. Mais, a contrario, l'activité pourra continuer jusqu'à 64 ou 66 ans. Cette mesure s'inspirerait d'éléments physiques ou physiologiques dans un esprit de compagnonnage au sein des entreprises", détaille-t-il. Cette idée avait été proposée la semaine dernière par l'UMP Xavier Bertrand, ministre du Travail du gouvernement Fillon.