JC Decaux déçoit au deuxième trimestre

  • A
  • A
JC Decaux déçoit au deuxième trimestre
Partagez sur :

Le bénéfice net s'est contracté de -13,3% à 82,4 millions d'euros sur la période alors que le consensus tablait sur 95 millions d'euros.

Séance difficile pour JC Decaux qui plonge de plus de 10% à la mi-séance plombé par une publication décevante au second trimestre. Bénéfice net sous les attentes du consensus Les revenus du groupe publicitaire sont en hausse de 5,8% à 671,2 millions d'euros, pour une croissance comparable limitée à 0,2%. La marge opérationnelle de la période se contracte de 40 points et passe de 22,2 à 21,8%, soit 270,2 millions d'euros, et le résultat d'exploitation recule de -2,3% à 133,3 millions d'euros. Le bénéfice net se contracte de -13,3% à 82,4 millions d'euros. Le consensus fourni par un analyste misait sur 1,229 milliard d'euros de revenus, 274 millions d'euros de marge opérationnelle et 95 millions d'euros de bénéfice net. Croissance organique inférieure aux prévisions du groupe "Nos résultats du premier semestre 2012 reflètent notre excellente présence dans les pays à forte croissance ainsi que le développement de nos supports digitaux, qui nous ont permis d'augmenter notre chiffre d'affaires et notre marge opérationnelle, et ce malgré la crise financière en Europe et le ralentissement de l'économie mondiale", a affirmé président et co-directeur général Jean-Charles Decaux, qui concède que la croissance organique est ressortie "un peu en-dessous" des objectifs sur le second trimestre, grevé par l'Europe. "Malgré l'impact positif des Jeux Olympiques de Londres et une légère amélioration attendue en France, nous anticipons aujourd'hui une croissance du chiffre d'affaires au troisième trimestre globalement en ligne avec celle du deuxième, reflétant une baisse de chiffre d'affaires en Allemagne ainsi que dans certains pays d'Europe du Nord et de l'Est", ajoute le dirigeant.