Itinérance : 81% des Français réduisent leur consommation à l'étranger

  • A
  • A
Itinérance : 81% des Français réduisent leur consommation à l'étranger
Partagez sur :

Selon une étude Ipsos, 81% des Français réduisent leur consommation téléphonique lorsqu'ils se déplacent à l'étranger. Une tendance plus marquée chez les 16-34 ans et qui touche en priorité les services d'accès à Internet.

Les Français sont toujours aussi réticents à utiliser leur téléphone portable à l'étranger, malgré les offres de plus en plus nombreuses des opérateurs français. Selon une étude d'Ipsos pour le compte de l'opérateur Prixtel, 81% des Français  réduisent leur consommation téléphonique une fois hors de France. Un score qui atteint d'ailleurs les 86% pour les 16-34 ans (78% chez les 35-75 ans). Plus précisément, pour éviter une flambée de leur facture, 38% des sondés désactivent les données cellulaires lorsqu'ils quittent la France, et 29% d'entre eux éteignent complètement leur portable. Chez les 16-34 ans, ils ne sont que 23% à mettre hors-service leur téléphone, mais 38% à désactiver les données cellulaires. Les fonctions Internet particulièrement touchées Les utilisateurs sont en effet surtout réticents à utiliser les fonctions de navigation sur Internet. 55% des Français effectuant des voyages en Europe ou dans les Doms continuent d'ailleurs d'appeler avec leur téléphone, et 32% utilisent même la fonction SMS. Mais cette proportion tombe à 6% pour les services d'accès au mail, 4% pour la navigation sur Internet, et 1% pour la consultation des réseaux sociaux. Des utilisateurs raisonnables Grâce à cette prudence, 60% des sondés ont déclaré n'avoir jamais dépassé les 50EUR d'hors forfait lors de leurs déplacements à l'étranger. Néanmoins, 2% d'entre eux ont déjà eu des factures dépassant les 200EUR d'hors forfait lors d'un déplacement à l'étranger. Une tendance qui devrait quasiment disparaître prochainement : le Parlement européen a récemment adopté un projet de loi sur la fin des frais d'itinérance au sein des pays de l'Union.