ISF: l'appel à l'aide des musées...

  • A
  • A
ISF: l'appel à l'aide des musées...
Partagez sur :

Ils souhaitent attirer l'attention du gouvernement sur les effets néfastes de la mesure...

Les musées se mobilisent contre l'intégration des oeuvres d'art, d'une valeur de plus de 50.000 euros, dans le calcul de l'impôt sur la fortune, prévue par le projet de loi de finances 2013. Sept d'entre eux, dont le Quai Branly, le centre Pompidou, le Louvre ou encore le Château de Versailles ont adressé une lettre à la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti afin d'attirer son attention et celle du gouvernement, "sur les conséquences spécifiques de ce projet de taxation sur les missions fondamentales de nos établissements publics". Une entrave à la diffusion du patrimoine Dans cette lettre datée du 12 octobre et révélée par le journal 'Le Figaro', les grands musées craignent que la mesure n'entrave l'objectif de la diffusion du patrimoine, qui nécessite que les "établissements soient en lien constant avec les propriétaires des oeuvres". "On peut craindre qu'une taxation (...) n'incite leurs propriétaires à ne pas les prêter", expliquent-ils. En outre, la qualité des objets présentés dans les musées s'en trouverait dégradée. Ils évoquent également l'affaiblissement du système des dations et donations. "On peut aussi redouter que pour faire face au paiement de l'impôt beaucoup de propriétaires, qui n'ont pas nécessairement d'autre fortune que ces oeuvres d'art, ne les vendent", poursuivent-ils. Un appel déjà entendu ? L'appel lancé semble avoir déjà eu les effets escomptés. Interrogé ce matin sur Europe 1, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a indiqué qu'"il n'y aura pas d'intégration" des oeuvres d'art dans le calcul de l'ISF...