Inverser la courbe du chômage, "pas une déclaration en l'air" pour Michel Sapin

  • A
  • A
Inverser la courbe du chômage, "pas une déclaration en l'air" pour Michel Sapin
Partagez sur :

Alors que les chiffres de pôle emploi ont encore montré une dégradation de la situation hier...

Un chômage au plus haut depuis 1997, 21 mois consécutifs de progression et désormais 3,2 millions de personnes à la recherche d'un emploi dans la catégorie A... Ces chiffres n'entament pas le moral du ministre du Travail, qui a réaffirmé ce mercredi l'objectif du gouvernement d'inverser la courbe d'ici la fin de l'année. "Il ne s'agit pas d'une déclaration en l'air, il ne s'agit pas d'un voeu, il ne s'agit pas d'une promesse, il s'agit de la mobilisation de l'ensemble des outils en faveur de l'emploi", a déclaré Michel Sapin à la sortie du conseil des ministres. "La mobilisation générale de tous, c'est cela qui nous permettra d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année 2013", a ajouté le ministre. Face aux interrogations suscitées par les récentes déclarations du chef de l'Etat, il a précisé que François Hollande avait "explicitement confirmé cet objectif". Hollande avait semé le doute François Hollande a en effet semé le doute ce weekend, laissant penser que l'objectif de faire repartir le chômage en baisse, martelé à de nombreuses reprises depuis le début de son mandat, serait difficile à atteindre. "C'est vrai qu'avec une croissance faible, 0,1%, l'année 2013 sera marquée par une progression du chômage", a-t-il déclaré au Salon de l'Agriculture. Dans ses prévisions publiés la semaine dernière, la Commission européenne estime que le chômage devrait continuer à croître en France cette année pour atteindre 10,7% et même 11,0% en 2014...