Intermittents : Laurence Parisot plaide pour le maintien du régime !

  • A
  • A
Intermittents : Laurence Parisot plaide pour le maintien du régime !
Partagez sur :

L'ancienne présidente du Medef est en désaccord avec la récente proposition de l'organisation patronale...

L'ancienne patronne des patrons Laurence Parisot ne partage pas le point de vue de la nouvelle équipe du Medef concernant le devenir du régime des intermittents du spectacle. "Il est un courant de pensée qui estimerait 'équitable et juste' (d'y mettre fin)", rappelle-t-elle dans les colonnes des 'Echos', ajoutant: "quoique sensible aux arguments d'équilibre financier qui semblent motiver cette position, je ne la partage pas". "Fonctionnariser les artistes, inacceptable !" Dans un projet d'accord sur une nouvelle convention d'assurance chômage présentée récemment, l'organisation patronale suggère de réintégrer les intermittents dans le régime général, et de "demander à l'Etat de prendre en charge, s'il considère qu'il relève de l'intérêt général de mieux indemniser les demandeurs d'emploi affiliés aux annexes VIII et X que ceux des autres secteurs, le surco�"t de ce traitement plus favorable". Or, pour Laurence Parisot, cette proposition est "inacceptable" car "transférer le dossier des intermittents à l'Etat équivaudrait à alourdir le financement public de la culture, à la transformer en une culture d'Etat et à fonctionnariser les artistes". Limiter les abus, tout en conservant le régime L'ancienne présidente rappelle que, même la Cour des comptes refuse la remise en cause de ce régime spécifique. Dans un récent référé, les Sages de la rue Cambon ont en revanche appelé les pouvoirs publics à s'interroger "sur le bon niveau de solidarité interprofessionnelle", en rendant notamment les cotisations patronales variables, en fonction de la fréquence des recours aux intermittents, et ce, afin de limiter les abus. Laurence Parisot plaide pour des "plafonnements" ou des "simplifications de procédures" qui suffiraient, selon elle, à régler les dysfonctionnements actuels.