Intermittents : la nouvelle convention chômage entre en vigueur le 1er juillet

  • A
  • A
Intermittents : la nouvelle convention chômage entre en vigueur le 1er juillet
Partagez sur :

Un arrêté est paru au Journal Officiel ce jeudi.

Malgré la fronde d'une partie des intermittents du spectacle, la nouvelle convention d'assurance chômage - fruit d'un accord signé entre le patronat et trois syndicats (CFDT, FO et CFTC) - entrera bien en vigueur le 1er juillet prochain, d'après un arrêté publié ce jeudi au Journal Officiel. Conditions d'indemnisations durcies Pour mémoire, la convention prévoit de plafonner le cumul revenus d'activités-indemnités des intermittents à 175% du plafond de la Sécurité sociale, soit 5.475,75 euros bruts par mois. Elle durcit également les conditions d'indemnisation chômage en augmentant le taux global de leurs cotisations et de celles de leurs employeurs de 10,8% à 12,8%. Le texte introduit par ailleurs un délai de carence avant leur prise en charge par l'assurance-chômage. La semaine dernière, le Premier ministre Manuel Valls a toutefois précisé que  l'Etat prendrait à sa charge le délai de carence. Le gouvernement a également mis en place mardi, une mission chargée de redéfinir le statut d'intermittent. Dans un communiqué publié cette semaine, la CGT spectacle s'est dite prête à collaborer "en vue de la pérennisation des annexes 8 et 10 dans la solidarité interprofessionnelle". Festivals toujours menacés Malgré tout, le syndicat a déposé un nouveau préavis de grève pour le mois de juillet, avec "un temps fort le 4 juillet", soit la date à laquelle débutera le festival d'Avignon. En revanche, à Aix-en-Provence, les employés du festival d'art lyrique - qui doit débuter le 2 juillet - ont voté contre la grève à près de 80%, comme le rapporte 'France Bleu'. A Montpellier, les équipes artistiques et techniques du festival de danse s'étaient également prononcés contre ce week-end. Des intermittents extérieurs sont toutefois venus troubler les festivités en occupant la scène.