Intermittents/assurance chômage : le Medef aurait fait un pas vers les syndicats

  • A
  • A
Intermittents/assurance chômage : le Medef aurait fait un pas vers les syndicats
Partagez sur :

L'organisation patronale aurait proposé de soumettre un nouveau texte le 13 mars prochain.

Le Medef serait-il prêt à des concessions concernant le régime d'assurance chômage des intermittents du spectacle ? C'est ce que sous-entend la CGT dans un communiqué publiée ce vendredi. L'organisation patronale "paraît plus en retrait sur la suppression du régime (...) en admettant qu''il n'y a pas qu'une seule solution possible", écrit la centrale. Nouveau texte le 13 mars ? Jeudi, patronat et syndicats se sont retrouvés au siège du Medef pour une séance de négociations, alors que dans le même temps, les professionnels du spectacle étaient appelés à manifester. Dans un projet d'accord cadres transmis mercredi, le patronat proposait d'aligner les régimes spécifiques des intermittents du spectacle sur le droit commun. Or, il a annoncé "qu'il présenterait un nouveau projet pour l'ultime négociation du 13 mars prochain", se réjouit la CGT, qui demeure toutefois prudente. "Pas de recul", pour le Medef Le Medef souhaite en effet discuter du rôle que devra jouer l'Etat. Dans son projet initial, il suggérait que les pouvoirs publics prennent le régime à leur charge en cas de maintien."Chacun appréciera sur les intermittents. Nous n'avons pas l'impression d'avoir reculé", a toutefois estimé de son côté le Medef sur son compte Twitter, ajoutant : "toutes les organisations syndicales comme patronales sont d'accord pour dire que le statu quo des intermittents n'est pas envisageable"...