Intermarché va déposer une lettre d'intention pour la reprise de Gad

  • A
  • A
Intermarché va déposer une lettre d'intention pour la reprise de Gad
Partagez sur :

Les abattoirs de Josselin qui emploie environ 1.000 personnes, devraient échapper à la liquidation.

Intermarché a officiellement confirmé son intérêt pour la reprise des abattoirs Gad de Josselin (56), via la SVA Jean Rozé, ce qui lui éviterait un placement en redressement judiciaire. Dans un communiqué, la filiale du groupement des Mousquetaires indique qu'elle déposera "une lettre d'intention de reprise du site d'abattage et de découpe" le 1er septembre auprès des administrateurs judiciaires. Pas encore d'offre formelle Le projet de la SVA prévoit de "sauvegarder le maximum d'emplois" ainsi qu'un plan d'investissements de 20 millions d'euros, afin que l'outil de production soit modernisé et redevienne compétitif. Pour autant, cette proposition "se concrétisera si toutes les conditions juridiques sont réunies pour assurer la pérennité de l'activité et donc la réussite de la reprise. Ce n'est qu'ensuite qu'une offre formelle pourra être soumise au tribunal de commerce de Rennes", prévient la filiale. Les pouvoirs publics alertés Les pouvoirs publics, alertés sur la situation de l'usine qui emploie près de 1.000 personnes, avaient reçu les représentants des salariés le 19 ao�"t dernier. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll avait annoncé qu'Intermarché déposerait prochainement une offre de reprise de leur abattoir. "Ce dossier est toujours dans un processus d'instruction nécessaire et préalable à une prise de décision éventuelle de reprise", avait alors rectifié SVA Jean Rozé.