Inflation en hausse en décembre, vers un relèvement du taux du livret A ?

  • A
  • A
Inflation en hausse en décembre, vers un relèvement du taux du livret A ?
Partagez sur :

Sur un an, l'indice des prix à la consommation affiche une hausse de 2,5% en décembre...

L'inflation a encore progressé en France au mois de décembre, l'indice des prix à la consommation s'affichant en hausse de 0,4% après +0,3% le mois précédent, indique l'INSEE ce jeudi. Sur un an, l'IPC affiche une progression de +2,5%. La projection médiane des économistes interrogés par Bloomberg se situait à 0,2% sur le mois. "La hausse des prix du mois de décembre provient essentiellement de l'augmentation saisonnière des prix des services et des produits frais. Les prix des produits manufacturés s'accroissent en raison de fins de promotions. Ceux de l'énergie sont en légère baisse", souligne l'institut national de la statistique. Les tarifs des services affichent en effet une hausse de 0,5% sur le mois et de 1,8% sur un an, tirés par les prix des voyages touristiques tout compris, des hébergements de vacances et des transports aériens. Les prix des produits manufacturés affichent une augmentation plus modérée en décembre 2011, à +0,5% en décembre et +1% sur un an, tirés notamment par l'augmentation des tarifs de l'habillement et de l'automobile neuve. A l'inverse, "les prix de l'énergie sont en légère baisse (-0,1%, après une hausse de 1,2% en novembre ; +9,3% sur un an). Les prix des carburants diminuent (-0,3% ; +10,4% sur an), alors que ceux des combustibles liquides augmentent légèrement (+0,3 % ; +17,4 % sur un an)", souligne l'INSEE. Cette nouvelle augmentation des prix doit théoriquement conduire à une révision à la hausse du taux rémunérateur du livret A au 1er février prochain. Reste que, d'après les économistes, les prix à la consommation devraient reculer cette année."Notre prévision est plutôt que l'inflation va baisser (...) si l'inflation baisse il n'y a pas de raison d'augmenter le Livret A", a déclaré la semaine dernière le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer...