Immobilier : très bon cru 2011 !

  • A
  • A
Immobilier : très bon cru 2011 !
Partagez sur :

Le nombre record de transactions atteint à la mi 2006, a été dépassé !

Avec 858.200 transactions en France, dont 710.000 en province et 148.200 en Ile-de-France, le marché de l'immobilier a battu des records en 2011, dépassant le précédent pic atteint à la mi-2006 (837.000 transactions), annoncent les notaires ce jeudi. Des disparités sont toutefois à noter entre la capitale et sa couronne d'une part, et la province d'autre part. Dans l'ancien, les ventes ont accusé un repli de 8% en Ile-de-France alors qu'elles ont rebondi de 14% dans le reste de l'Hexagone. Du côté des prix, au niveau national, ils "semblent tirés par un certain nombre de grandes agglomérations dans lesquelles (ils) augmentent fortement", observent les notaires. Pour les appartements anciens, les prix bondissent en effet de 9% à Bordeaux et à Lyon à respectivement 2.790 et 3.140 le mètre carré en moyenne. A Paris, ils ont bondi de 14,7% à 8.390 euros le mètre carré. A Toulouse et Montpellier, les prix progressent de 5% environ. Du côté des maisons anciennes, la hausse est de 5,2% en Ile de France et de 1,3% en province. Au niveau des grandes villes, la plus forte hausse est enregistrée par Rennes (+9,4% à 275.000 euros en moyenne), suivi de Nantes, Bordeaux et Toulouse dont les prix progressent de 8% environ. Cette année "sera caractérisée par un retrait substantiel des volumes par rapport à 2011 tant dans le neuf que dans l'ancien toutes régions confondues", estiment les notaires de France. Dans l'ancien, la tendance devrait être à la stabilité "sur les bonnes adresses de Paris et des villes les plus dynamiques" alors que la baisse des prix sera "plus ou moins accentuée sur le reste du territoire, baisse des prix qui devrait se poursuivre en 2013 mais d'une manière moins tranchée que celle constatée lors du trou de l'immobilier de 2008/2009", concluent les notaires.