Immobilier: Standard & Poor's table sur une baisse des prix de 3% en 2014

  • A
  • A
Immobilier: Standard & Poor's table sur une baisse des prix de 3% en 2014
Partagez sur :

L'agence table ensuite sur un rebond de 2% en 2015

Les prix de l'immobilier résidentiel en France devraient reculer de 3% en 2014, après un repli de 2% en 2013 et de 2,1% en 2012, selon une étude Standard & Poor's publiée ce mercredi. Les économistes de l'agence de notation tablent ensuite sur un rebond de 2% en 2015.  Pour établir ces prévisions, l'agence s'est basée sur une croissance de l'économie française qui atteindrait 0,6% cette année et 1,4% l'an prochain, soit en dessous des projections du gouvernement (respectivement +0,9% et +1,7%). A titre de comparaison, le courtier en agences immobilières, MeilleursAgents.com,  prévoit cette année une accélération de la baisse des prix dans l'immobilier ancien avec un recul supérieur à 7% en France, alors que la FNAIM table sur un repli qui ne devrait pas excéder 4%. Faiblesse de l'offre L'agence S&P rappelle que le marché français se singularise par une très légère correction des prix après une très forte hausse enregistrée entre 1997 et 2007 (+157%). Le marché a notamment été soutenu par la faiblesse de l'offre. En outre, la FNAIM table sur une nouvelle année de faiblesse des transactions, autour de 650.000 après un niveau estimé à 668.000 en 2013. La baisse des taux explique également cette situation...Le leader français des courtiers en prêts immobiliers, CAFPI évoque le risque d'une hausse des taux d'emprunt de 0,5% au premier semestre 2014 et jusqu'à 1 point d'ici la fin de l'année. S&P souligne qu'une accélération de la hausse des taux amènerait moins d'acheteurs, ce qui aurait pour conséquence d'accentuer le recul des prix immobiliers... Peu de biens sur le marché Et la situation n'est pas prête de s'améliorer selon S&P, qui note que les dernières données ne sont pas bonnes. D'après les chiffres publiés en décembre par le ministère du Développement durable, le nombre de permis de construire délivrés a reculé de 4,6% sur les trois derniers mois en novembre alors que les mises en chantier se sont repliées de 5,1%... Sur l'ensemble de l'année 2013, la France aurait construit un peu plus de 330.000 habitations neuves, d'après la ministre du logement, Cécile Duflot, contre un objectif gouvernemental de 500.000 par an.