Immobilier: les prix toujours en repli dans l'ancien au quatrième trimestre 2013

  • A
  • A
Immobilier: les prix toujours en repli dans l'ancien au quatrième trimestre 2013
Partagez sur :

Parallèlement, le nombre de transactions continue de progresser. Une tendance qui devrait durer, si les conditions fiscales se stabilisent.

Le prix des logements anciens s'affiche en repli de 1,4% au quatrième trimestre sur un an, après avoir enregistré un recul de -2,3% au cours des trois mois précédents, annonce l'institut national de la statistique ce jeudi. En variation trimestrielle, les prix progressent toutefois de +0,3% (-0,2% pour les appartements, +0,6% pour les maisons). 8.140 euros le mètre carré à Paris La baisse des prix est visible aussi bien à Paris qu'en Province. Dans la capitale, ils reculent de 1,5% au quatrième trimestre sur un an, après -2% au troisième, et de 1,6% en variation trimestrielle. D'après les notaires, le prix au mètre carré s'élevait ainsi à 8.140 euros. En Ile-de-France, la baisse est particulièrement marquée dans les Yvelines (-3,2% sur un an) et en Essonne (-2,6%). En province, la baisse est légèrement inférieure à la moyenne nationale (-1%). Pour l'ensemble de l'année 2014, rappelons que MeilleursAgents.com prévoit une accélération de la baisse des prix dans l'ancien avec un recul supérieur à 7% en France. Paris n'échapperait pas à cette tendance avec un recul de 5% à 7% et la banlieue parisienne suivrait avec une baisse de l'ordre de 7% Hausse des transactions Parallèlement à ce repli des prix, le nombre de transactions progresse : l'INSEE en comptabilise 723.000 au cours des 12 derniers mois, soit une hausse de 4,9% par rapport au nombre correspondant en septembre 2013. Les notaires estiment que, les ventes devraient continuer de progresser grâce à "l'érosion des prix", à condition que la conjoncture économique s'améliore et que la stabilité fiscale se confirme. En outre, la remontée des taux d'intérêts pourrait assombrir le tableau. Elle ne devrait toutefois pas être pour demain : en février, une tendance à la baisse a même été relevée par les principaux courtiers...