Immobilier : le contexte reste favorable aux emprunteurs

  • A
  • A
Immobilier : le contexte reste favorable aux emprunteurs
Partagez sur :

Mais une légère remontée des taux au cours du quatrième trimestre n'est pas exclue...

Au mois de juillet, le courtier en prêts immobiliers Cafpi constate toujours un mouvement de baisse des taux d'intérêt accordés aux particuliers, avec par exemple un "meilleur taux" de 3,45% négocié sur 20 ans en région PACA. Cafpi note que sur fond de recul du taux directeur de la BCE et de détente du taux de l'OAT à 10 ans (qui vient de a toucher des planchers historiques proches de 2%), le contexte s'avère favorable au maintien des taux de crédits immobiliers à un niveau bas jusqu'à la rentrée. La production de crédits recule Le courtier appuie son analyse sur le fait que nombre de banques n'auraient pas réalisé leurs objectifs de production de crédits aux particuliers au cours du premier semestre 2012. Les derniers chiffres de l'Observatoire Crédit Logement / CSA montrent d'ailleurs un recul d'un tiers de la production de crédits immobiliers aux particuliers au cours du premier semestre 2012 par rapport à 2011. Une remontée pas exclue au T4 Prudence malgré tout : l'agence de notation Moody's venant d'abaisser de "stable" à "négative" la perspective de notation pour l'Allemagne, les Pays Bas et le Luxembourg et le triple A accordé à la France devant être réexaminé à la fin du troisième trimestre, Cafpi n'exclut pas une légère remontée des taux au cours du quatrième trimestre. "Il suffirait que les difficultés de la zone euro s'aggravent et/ou que les agences de notation rétrogradent la note de la France pour qu'un retournement intervienne", prévient le courtier...