Il faut trouver un juste milieu entre croissance et assainissement budgétaire, dit Lagarde

  • A
  • A
Il faut trouver un juste milieu entre croissance et assainissement budgétaire, dit Lagarde
Partagez sur :

La directrice générale du FMI estime qu'une consolidation trop rapide des finances nuirait à la croissance des économies avancées.

Avec une faible croissance et l'engagement de plans visant à réduire l'endettement de leurs Etats, les économies avancées doivent trouver un rythme d'ajustement "ni trop lent, ni trop rapide", a déclaré vendredi, Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international (FMI). En outre, l'ancienne ministre française de l'Economie a estimé que pour certains pays, il est possible "d'adopter un rythme plus lent de consolidation budgétaire qui serait combiné à des politiques visant à soutenir la croissance". "Pour ceux qui sont confrontés à de fortes pressions du marché (Grèce par exemple), il est important aujourd'hui de poursuivre l'assainissement des finances publiques", a ajouté la directrice du FMI. Christine Lagarde a rappelé le rôle important des politiques monétaires et des banques centrales dans les économies avancées. Alors que la BCE a maintenu hier ses principaux taux directeurs inchangés, elle a recommandé aux Etats d'adopter des politiques accommodantes, surtout à l'heure où l'inflation commence à reculer... Concernant les Etats-Unis, la directrice du FMI a salué le plan de 447 milliards de dollars annoncé hier soir par Barack Obama afin de soutenir l'emploi. Concernant la zone euro, Christine Lagarde a une fois encore estimé que certaines banques avaient besoin de capitaux supplémentaires. "Nous ne devons pas sous-estimer les risques d'une propagation de la faiblesse économique, ou même une crise de liquidité débilitante. C'est pourquoi il faut agir de toute urgence afin que les banques puissent retourner à l'activité de financement de l'activité économique", a-t-elle prévenu. Christine Lagarde assistera ce vendredi à la réunion du G7 à Marseille.