Hôtellerie : la réforme de la taxe de séjour reportée à 2015

  • A
  • A
Hôtellerie : la réforme de la taxe de séjour reportée à 2015
Partagez sur :

Le montant intial de la taxe était jugé trop élevé. Le gouvernement souhaite mettre à profit le temps de la concertation avec les professionnels pour en fixer une nouvelle.

La réforme de la taxe de séjour ne sera finalement pas pour demain. Face aux nombreuses inquiétudes suscitées du côté des professionnels ainsi qu'au sein même de la majorité, l'Assemblée nationale a décidé cette nuit de reporter la mesure. Réexamen en 2015 Le gouvernement a en effet déposé un nouvel amendement au texte, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances rectificative pour 2014. Il prévoit "un réexamen d'ensemble du régime de ces taxes dans le projet de loi de finances pour 2015". "Ce délai permettra de conduire dans des conditions apaisées une concertation avec les professionnels qui ne sont pas opposés au principe d'une modernisation de ces taxes et d'en expertiser précisément l'impact", peut-on lire dans l'exposé sommaire de la mesure. Une taxe trop lourde En première lecture, l'Assemblée nationale avait validé le relèvement jusqu'à 8 euros du plafond de la taxe de séjour, le niveau actuel - compris entre 0,20 euro et 1,50 euro selon les catégories d'hôtel - étant jugé trop bas par rapport à d'autres pays. Le fruit de cette taxe devait être affecté à la région Ile-de-France afin de financer le développement des infrastructures, ainsi que leur rénovation, dans le cadre du Grand Paris.