Hollande souhaite un règlement négocié du conflit entre l'UE et la Chine

  • A
  • A
Hollande souhaite un règlement négocié du conflit entre l'UE et la Chine
Partagez sur :

"La France a toujours été favorable à ce que ces différends se règlent par la négociation...

François Hollande a répété sa volonté de conclure un règlement négocié, "dans un esprit d'apaisement", du conflit commercial entre l'Union européenne et la Chine sur les panneaux solaires et le vin. "La France a toujours été favorable à ce que ces différends se règlent par la négociation et dans un esprit d'apaisement", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une rencontre avec des entrepreneurs chinois à l'Elysée. Il a demandé d'"éviter des mesures unilatérales, le protectionnisme ou la fermeture des marchés". "Ce ne serait ni bon pour l'Europe, ni pour la Chine", a-t-il ajouté, invitant à trouver "les bonnes solutions, sans qu'il y ait besoin de stigmatiser qui que ce soit". Pékin menace sur les vins Plusieurs pays ont appelé la Commission européenne à mettre un terme au conflit avec Pékin sur les panneaux solaires, de peur de voir s'engager une spirale nuisible pour les exportations. Bruxelles a débuté début juin un bras de fer avec la Chine en imposant des droits de douanes élevés sur les équipements solaires chinois, accusés de casser les prix. Face aux réticences de certains Etats membres, à commencer par l'Allemagne, le premier partenaire commercial européen de la Chine, la Commission a toutefois décidé d'adopter une stratégie de sanction graduée... Ainsi, les taxes mises en place à partir du 6 juin s'élèveront en moyenne à 11,8%, puis passeront deux mois plus tard à 47,6% en moyenne, si un accord n'a été trouvé d'ici là avec Pékin. Pékin n'a pas tardé à réagir, en annonçant l'ouverture d'une enquête antidumping sur les vins européens, dont le montant annuel des exportations vers la Chine dépasse 1 milliard d'euros (vins + spiritueux). Si la Chine passe à l'action, c'est la France qui sera la plus touchée par ces mesures de représailles, avec des exportations annuelles de 788 millions de dollars en 2012...