Hermès signe une nouvelle année record

  • A
  • A
Hermès signe une nouvelle année record
Partagez sur :

Une fois de plus, le groupe de luxe dépasse toutes les attentes...

Le groupe de luxe Hermès International a encore publié des comptes 2011 exceptionnels, qui devraient conforter le sentiment des investisseurs selon lequel le dossier a des vertus uniques, vertus chères payées puisque l'action bénéficie d'une valorisation haut-de-gamme qui échaude souvent les analystes, même s'ils louent les fondamentaux de l'entreprise. Sur l'exercice 2011 donc, Hermès a dégagé un bénéfice opérationnel de 885,2 millions d'euros en 2011, qui représente 31,15% du chiffre d'affaires de 2,841 Milliards d'Euros. Une fois de plus, la société dépasse toutes les attentes, puisque le consensus s'établissait à 861 millions d'euros, soit 30,3% de marge. La maison de luxe avait relevé ses prévisions en cours d'exercice. Le bénéfice net, à 594,3 ME, est en hausse de 40,9% et dépasse significativement la moyenne des prévisions (571 ME, consensus Bloomberg). La direction va proposer 7 Euros de coupon par action, dont 5 Euros de dividende exceptionnel. "Tous les métiers contribuent à cette belle performance, grâce à une innovation et une création sans cesse renouvelées", s'enorgueillit l'entreprise, qui précise que la marge opérationnelle atteinte en 2011 constitue la "meilleure performance enregistrée par le groupe depuis son introduction en bourse en 1993". Le bénéfice net intègre notamment la plus-value de cession brute (29,5 millions d'euros) réalisée lors de la vente de la participation dans le groupe Jean-Paul Gaultier. La trésorerie nette augmente de 210 millions d'euros pour dépasser le milliard d'euros. Cette manne a sans doute décidé la direction à proposer à ses actionnaires un dividende exceptionnel de 5 Euros par titre, en plus des 2 euros versés à titre ordinaire, soit 7 Euros en tout au titre de 2011 (un acompte de 1,50 euro a déjà été payé). Le groupe Hermès se targue d'avoir créé 715 nouveaux emplois, principalement dans les équipes de ventes et les manufactures, en 2011, portant en fin d'année ses effectifs à 9.081 personnes. "La politique d'attribution d'actions gratuites destinées aux salariés sera poursuivie en 2012", précise l'entreprise. Pas de prévisions chiffrées en début d'exercice cette année, comme à l'habitude. "La stratégie à long terme, basée sur la maîtrise des savoir-faire et le contrôle du réseau de distribution, sera poursuivie. Hermès continuera à investir dans ses capacités de production et son réseau de distribution, avec l'ouverture ou la rénovation d'une quinzaine de succursales", explique le management.